Sur ta rue

Sur ta rue, il s’est passé… Ontario, entre de Chambly et Joliette

J’ose faire un petit retour sur la rue Ontario, un peu plus à l’ouest cette fois.

Il y a eu tant de faits divers sur cette rue qu’il me faut faire des choix.  Je vous présente donc ma sélection, que voici…

Les vols

La Banque Canadienne Nationale, qui était située au 3571 Ontario a connu moult cambriolages et autres drames.  Des hold up comme celui où un commis ainsi que des clients qui avaient poursuivi et arrêté le voleur en 1958, pour ensuite en connaître un «silencieux» à l’aide d’une note comme en 1969, en passant par un bijoutier tué alors qu’il déposait une forte somme d’argent en 1973 et finalement, celui de 1995 qui s’est soldé par un homicide involontaire où un garde de sécurité de la banque aurait eu à faire feu sur un voleur audacieux et récalcitrant qui s’approchait avec un couteau.

drill
The Gazette, 26 août 1936

Le 24 août 1936 avait lieu un vol particulier à une bijouterie du 3634 Ontario, là où se trouve maintenant le Tim Hortons et l’Espace Public.  Il semblerait que les auteurs de ce vol aient user d’une «drill» et de certaines tactiques de films populaires de l’époque…  L’article raconte que l’enquête avait été retardé en raison d’un nombre record de vols qu’avait connu cette fin de semaine là.

Une intervention pour le moins marquante est celle, en 1954, où un policier avait fait feu sur un jeune homme de 22 ans alors qu’il s’apprêtait à voler un station wagon dans un stationnement du 3610 Ontario, là où il y a maintenant le Yellow. L’homme a été atteint à la gorge mais le station est resté intact…

Un nom prédestiné

En 1946, au 3604 Ontario, résidait un certain Théo Labrosse.  Il était alors inculpé, avec des complices, pour un complot de 19,000$ pour avoir vendu à un docteur la «recette» de la bombe atomique.  Tout cela dans le même immeuble où se trouve présentement le Atomic Café!

atomic.jpg
Le Devoir, 5 novembre 1946, BAnQ

Des résidents qui sortent du lot

adhemarEn 1936, un candidat aux élections qui résidait au 3573 Ontario  s’annoncait à coup de défilés de caravanes et de hauts-parleurs.  Il devait être assez exceptionnel car en 1950, la police devait disperser les jeunes qui envahissaient ce tronçon de la rue Ontario, revendiquant Adhémar Raynault comme maire de Montréal.  Les gens scandaient alors le slogan «Raynaultvation»!

raynault

 

Bertrand 3600
La Presse, 24 septembre 1932, BAnQ

En mai 1930 disparaissait Ledius Bertrand, 24 ans.  C’est du moins ce qu’annonçait Madame Bertrand dans La Presse, alors qu’elle demandait aux citoyens de venir lui donner toute information à sa demeure, au 3600 Ontario.  En creusant un peu l’affaire, j’ai pu comprendre que Ledius était un patient des Soeurs Providence (hôpital Louis-H. Lafontaine) et qu’on s’inquiétait pour sa sécurité.  Le jeune homme, de petite stature et paraissant beaucoup plus jeune que son âge, semblait vulnérable.  J’ai retrouvé 2 appels d’aide de la mère et deux du père, entre 1930 et 1932.  En généalogie, je ne trouve rien sur un décès ou autre acte le concernant.  Selon moi, Ledius est malheureusement resté disparu à jamais.

Passons maintenant à une annonce de journal qui me semble être l’ancêtre du réglage de compte en public sur les réseaux sociaux.  Un lecteur pas content, soit M. Boisclair du 3595 Ontario, qui se fait ensuite répondre avec un maximum de répartie…

action populaire
L’Action Populaire, 22 décembre 1949, BAnQ

Les commercants du 3570

chein chaud2Là où se trouve maintenant le Pizza Pizza, il y a eu un restaurant de hot dog dont le propriétaire se fera appeler ironiquement le « Prince du chien-chaud ».  En 1942, ce dernier aurait commis le crime de hausser le prix de ses hot dogs!  Il va sans dire qu’il se fera « ramasser » lorsqu’il sera traduit en justice!  Les jeux de mots et termes employés semblent avoir fait de lui une risée…

À la même adresse, s’établira ensuite un bar, soit le Café Yucca.  En 1947, ce dernier connaîtra des démêlées suite au décès tragique d’un jeune femme qui avait reçu une balle accidentellement après une soirée arrosée qui se serait poursuivie bien après la fermture de l’établissement.  Ce sera un événement qui contribuera à resserer les règles.

yucca

Mention spéciale

ponikJ’aimerais introniser au Temple de la rue Ontario la boutique de chaussures Gabriel avec son local pour le moins loyal dans ses objectifs.

Entre autres, on y trouvait Chaussures Bastien en 1945 et Chaussures Lacombe en 1984, endroit où l’on pouvait se procurer le chapeau officiel d’Indiana Jones.

 

Les petites annonces!

En finale, un poste dont les consignes sont aussi vagues que strictes.  J’imagine qu’il ne fallait juste pas dormir dans un monde parallèle.

servante
La Presse, 19 septembre 1940, BAnQ

Et ces frères qui se cherchent des correspondantes.  Des missivies indentiques, excepté qu’une est au pluriel.

soleil
Le Soleil, 5 novembre 1950

 

_______________________________________________________________________________

Page Facebook: https://www.facebook.com/depoussiereuse/

Références:

Disparition de L. Bertrand: La Presse, 8 janvier 1931 et archives « The War Cry », 21 mars 1931.

L’affaire des hot dog:  La Presse, 7 juillet 1942, BAnQ

L’affaire du café Yucca: The Gazette 22 et 26 septembre 1947, http://www.newspapers.com

Vol de banque: La Presse, 22 novembre 1958, BAnQ

Bijoutier tué à la Banque: The Gazette, 14 décembre 1973 (newspapers)

Gunmen à la Banque: The Gazette, 25 juillet 1995 (newspapers)

Hold up avec note: The Gazette, 13 novembre 1969 (newspapers)

Voleur de voiture: The Gazette, 14 juin 1954 (newspapers)

Ahémar Raynault: Le Devoir, 4 décembre 1936, BAnQ et The Gazette, 18 novembre 1936 (newspapers).  Photo: La Presse, 18 juin 2000, BAnQ

Bottins Lovell pour vérification des numéros civiques et des noms de résidents/commerce sur banq.qc.ca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s